new design times

Design Conceptuel à Berlin
Judith Seng

Judith Seng Portrait

Judith Seng est un jeune designer allemand formé et installé à Berlin. Installée comme designer indépendant depuis 2003 ses créations sont le plus souvent du domaine de l'introspection ou de la recherche sur la société et son environnement. Elle participe à des projets universitaires de recherche à l' Universität der Künste Berlin. Au cours des dernières années ses œuvres ont été exposées dans plusieurs institutions culturelles et musées comme par exemple Art Centre Seoul, Carrousel du Louvre Paris, Museum für angewandte Kunst Cologne, le MOMA de Berlin, Kunstgewerbemuseum à Berlin, Gesellschaft fuer Kunst und Gestaltung à Bonn, Tokyo Art Museum, et le Museum der Dinge Berlin.

Judith Seng est un participant actif au projet de l'université de Berlin, Design Reaktor. Ce projet multidisciplinaire vise à encourager la coopération entre les petites et moyennes industries et les designers afin d'étudier et définir des objectifs pour des entreprises post-industrielles. Il regroupe actuellement plus de 50 entreprises de tout type. Leah Stuhltrager du New Design Times Berlin a pu rencontrer Judith Seng en février 2011.

NDT: Le concept de « Déconstruction » inspire de façon fréquente vos travaux. Comment expliquer que la déconstruction d'objets ou de surfaces soit devenue un élément important de votre démarche créatrice ?

JS: Je m'intéresse à l'exploration de nouvelles perspectives pour notre environnement, comment nous construisons et modelons notre environnement et comme celui-ci en retour forme notre vie. Le processus de déconstruction est un moyen de donner de la place à de nouvelles images, idées objets, comportements et valeurs.

Déclinaison d'une chaise par Judith Seng
DECLINASON D'UNE CHAISE, en coopération avec Veronika Becker

NDT : le concept de déconstruction est clairement présent dans «  DECLINASON D'UNE CHAISE », projet dans lequel Judith Seng transforme cinq chaises ordinaires  en les redécoupant et en les pliant en utilisant des angles originaux permettant ainsi de donner naissance à cinq objets nouveaux et différents.

JS : Au cours du projet « THRIFTS » j'ai exploré l'existence simultanée de la perfection visuelle, du raffinement  et  de la destruction par l'homme de notre environnement illustré par des photos de la vie quotidienne. J'ai expérimenté ce sujet en incluant ces caractéristiques contradictoires dans des surfaces originales qui suscitent de nouvelles idées. J'espère que cette approche nous permettra de nous poser les bonnes questions.

Thrifts Judith Seng
TRIFTS

NDT: Trouvez-vous certains matériaux particulièrement propices à votre travail ?
JS : Je ne démarre presque jamais un projet à partir de la fascination que j'éprouverais pour une matière. Mon travail commence toujours à partir d'une idée, une question, un sujet, un scenario qui me frappe. La nature des matériaux que je vais utiliser ne devient important qu'au moment de la mise en œuvre, moment où je cherche l'expression juste pour l'objet que je vais créer.

CIAV par Judith Seng

CIAV, en coopération avec Alex Valder, photosde Frederic Goetz

NDT : La matérialisation de cette idée est bien illustrée par la série CIAV de Judith Seng. L'idée qui est à l'origine de ce projet résulte de l'observation du processus de création du verre et des imperfections ou erreurs qui apparaissent et sont visibles sous la forme de bulles utilisées par l'artiste comme des éléments de design.

NDT : Le fait que vous enseignez le design a-t-il une influence sur votre travail de créateur ?
JS : Bien que l'enseignement n'ai pas été un de mes objectifs initiaux, j'ai commencé à enseigner juste à la sortie de l'université. Quelque par l'enseignement du design n'est pas très éloignée  de ce que fait un responsable d'exposition ou de galerie d'art. Mettre en avant des sujets qui vous semblent intéressants et aider les étudiants à les mettre en œuvre tout en recherchant comment développer de tels sujets en inventant de nouvelles perspectives.

NDT: Quelles sont les sources d'inspiration qui ont contribuées à faire de  Design Reaktor ce qu'il est devenu aujourd'hui ?
JS : Design Reaktor est un projet conçu à l'origine spécifiquement pour Berlin. Il visait à inventer un nouveau mode de coopération entre créatifs et producteurs. Il est difficile à Berlin de rencontrer d'autres gens que les créatifs parce que l'industrie traditionnelle a pratiquement disparu. Design Reaktor a pour objectif d'expérimenter et de créer de nouvelles opportunités et coopération qui peuvent déboucher sur des projets économiquement viables et basés à Berlin en permettant à chaque partie d'apprendre au contact de l'autre.

Design Reaktor, Berlin

NDT : Quels sont les prochains projets qui seront mis en œuvre par Design Reaktor ?
JS : Il y a plusieurs projets pour créer d'autres Design Reaktors à travers le monde. En ce qui me concerne je travaille actuellement sur un projet qui associe la danse au processus de création d'un objet.

Un Article écrit par Leah Stuhltrager
Photos gracieusement prêtées par Judith Seng

STUDIO: Judith Seng
Urbanstrasse 64, 2. HH
10967 Berlin